Debout, devant mon ordi, mes cahiers et mes post-its

Travailler debout pour combattre les effets dévastateurs de la sédentarisation des cadres ?

Je suis comme tout le monde (?..), je suis sensible à toutes les modes qui passent dès qu’elles sont labellisées « Travailler autrement ».

Passant souvent plusieurs heures, voire toute une journée derrière un ordinateur, il était inévitable que je creuse le sujet « Travailler debout ».

Une question de vie ou de mort ?

Inévitable quand on consulte une infographie comme celle-ci :

bureaux-debouts-pour-cadres-sedentaires

Bon alors …. j’ai essayé ! Sans doute pas avec le bon « bureau-debout » mais j’ai essayé !

Et je ne suis pas convaincue…

Parce que toute une journée… ça fait mal au dos… En fait rester debout dans la même position pendant plus de 30 minutes peut causer des maux de dos, une réduction de la circulation et un risque accru de maladie cardiovasculaire
Parce qu’en synthèse je me sens hyper contrainte et toujours « inactive »…

Une des clés pour ressentir moins de douleurs, ainsi que d’éviter les risques accrus qui guettent le travailleur sédentaire, serait donc de devenir plus actif tout au long de votre journée de travail.

Une étude menée par le Dr William Haskell de Stanford montre que simplement 2 minutes prises toutes les heures pour marcher, remplir votre bouteille d’eau, parler avec un collègue dans le couloir, ou en allant faire une course peut vous aider à éviter de gagner l’équivalent calorique de 5kg en 10 ans …
Sans compter l’oxygénation du cerveau et autres bénéfices sur l’état émotionnel de toute action de socialisation.

… Bon évidemment … reste le problème des travailleurs indépendants qui n’ont pas toujours un collègue sous la main… C’est peut-être pour ça que Skype ou Facetime sur nos smartphones est une bénédiction ;o)
Levez-vous… allez faire un mini tour dans la rue ou si vous avez de la chance dans le jardin… et appelez un ami en Skype !

 


Florence VAllet En effet Formation


 

Meeting tactics – Restez positifs en toute circonstance

En réunion ? Restez positifs en toute circonstance

SpoilerAlert: Répondez toujours « Oui, et …  » et jamais « Ouis, mais… » ou « Non, mais…. » ou pire « Mmmm, le problème c’est que… »

Un truc simple mais grand pour garder les choses positives dans les réunions

title_aujourdhuicestoui

En commençant par «Non, mais / mais» est une habitude le plus souvent vu chez les gens qui aiment gagner dans les conversations, et c’est la pire façon de garder les discussions ouvertes et accueillantes.

Peu importe combien vous êtes amical, les autres seront sur la  défensive, car vous dites implicitement «Vous avez tort et j’ai raison». Cela tue le flux d’idées et de positivité dans les réunions.

Observez-vous lorsque vous utilisez cette phrase, et notez ce qui se passe quand vous la remplacez par  «Oui, et …» et … profitez des résultats !

La bande son de cet article :

Un post grandement inspiré par:
@SeanBlanda from 99u & @CoachGoldSmith: article

amazemeet :article


Retrouvez l’ABCDaire de la Transformation des organisations, de l’Intelligence collective