Réussir son Brainstorming

Aujourd’hui employé comme terme générique synonyme de travail de réflexion en groupe, il désignait à l’origine une technique spécifique proposée par le publicitaire américain Alex Osborn dans les années 1950.

 


LES GRANDES RÈGLES DU BRAINSTORMING

Dans un brainstorming, une idée en fait jaillir une autre, qui elle-même ouvre une nouvelle piste, et ainsi de suite. Plusieurs règles doivent être respectées pour optimiser le fonctionnement de ces mécanismes d’associations d’idées et maximiser la créativité du groupe :

  • Réunir des profils variés, afin de diversifier les champs conceptuels explorés
  • Se mettre en « roue libre » et prononcer toutes les idées qui passent par la tête sans autocensure, car même si elles sont loufoques, elles peuvent permettre aux autres de rebondir
  • Être attentif aux idées des autres
  • Ne pas émettre de jugement ni de critique

img_0894

  • Prononcer les idées au moment où elles viennent, sans suivre un tour de parole, sous peine de les oublier ou de ne pas oser les énoncer

 


 

Ces règles paraissent si évidentes et si claires qu’on a peine à croire qu’elles ne fonctionnent pas. Pourtant, des décennies de recherche démontrent qu’avec les principes d’Osborn, les groupes génèrent moins d’idées (et moins de bonnes idées) que leurs membres l’auraient fait isolément.

Une des dérives possibles d’un brainstorming, quelle que soit sa forme, c’est d’aboutir à des idées vagues et fumeuses que l’on aura le plus grand mal à transformer en actions réalistes.

Eviter l’échec de sa session de brainstorming … Possible ? Ouiiii !

D’abord, la douche froide…. très vite après l’apparition de la technique du Brainstorming aux USA,le professeur de psychologie Donald Taylor et ses collègues de l’université de Yale ont montré qu’en moyenne, les groupes de 4 personnes produisent presque 2 fois moins d’idées que 4 individus réfléchissant seuls : 37 idées en 12 minutes pour le groupe, contre 68 idées dans le même temps pour les travailleurs isolés.  !!!

Gif2_width545

 

Eviter le conformisme 

ENEFFET QUOTE INTELLIGENCE COLLECTIVE MNOUCHKINE

 

85 IDÉES  EN 15 MINUTES : LE BRAINWRITING

C’est la production moyenne d’un groupe de quatre personnes appliquant la technique du brainwriting, qui consiste à écrire ce qu’on pense puis à transmettre le papier à son voisin. Quatre personnes travaillant seules ne produisent que 61 idées dans le même temps.

 

 


Voir aussi

10 nouvelles règles pour réussir un brainstorming sans aliéner les introvertis qui sont dans la salle


postits superpower

L’utilisation de post-its pousse les participants à rendre leurs idées plus concrètes. De même la dynamique des groupes enrichit la réflexion et permet de polliniser les idées, un peu comme ce qui peut se passer dans un world café .

 

brainstorm